Le Tunis Goulette Marsa

mars 2012  – « Le projet sur la carte postale sonore était très amusant . Nous avons appris à enregistrer des sons et des bruits. Nous étions avec une artiste sonore qui nous a expliqué son métier et nous a fait découvrir la différence entre un son et un bruit. Le bruit est quelque chose qu’on entend et qui dérange alors qu’un son est agréable. Chacun possède ses propres sons et ses propres bruits. Nous avons appris à écouter, pour écouter il faut se servir de l’ouïe.
Nous étions aussi en compagnie de Mohsen (Ben Hadj Salem), un architecte acousticien. Il nous a expliqué son métier: il construit des maisons qui absorbent le bruit pour que les gens ne soient plus dérangés par les voisins. Puis nous sommes allés prendre le train pour enregistrer des sons et des bruits et questionner les gens dans les gares.
Nous sommes allés de Marsa Plage à Sidi Bou Saïd en s’arrêtant dans d’autres gares très différentes. On a découvert la forêt de Sidi Dhrif presque à côté de l’école. Personne ne connaissait. On a demandé aux wagman comment fonctionnait le TGM. Ils nous ont même fait monter dans la cabine de pilotage. Il y avait des boutons partout et pour nous faire plaisir ils nous ont fait entendre tous les sons possible du TGM: le klaxon, la sonnerie des portes, les pschhhh… Un wagman nous a expliqué qu’on dit wagman parce que le premier TGM était allemand et on dit chauffeur pour les bus qui sont français. On a enregistré les oiseaux, les pièces de monnaie qui claquent sur le rebord du guichet, la nature, les pas des passagers, le silence…
En classe, nous avons inventé des poésies en rapport avec le nom des gares: Tunis Marine, Sidi Bou Saïd… Nous avons fait des recherches pour faire des exposés sur le nom des gares. Beaucoup de gares portent le nom des grands hommes ou femmes qui ont fait l’histoire de la Tunisie au temps de l’Antiquité ou plus tard: Khéridine, Hannibal, Salambô, Amilcar. Enfin, nous avons assemblé les bons enregistrements qui allaient bien ensemble.C’est dommage on n’a pas pu tout garder, il a fallu faire des choix, et c’est un peu énervant. Sabine l’artiste sonore les mettra sur internet »

Ecrit par les élèves de la classe de CM1 de Sabine Lesmarie , Ecole Paul Verlaine à La Marsa, Tunisie. En partenariat avec Mohsen Ben hadj acousticien, auteur du livre « Ambiances de gare, imaginaire ferroviaire, mémoire des lieux »; Enseignant à l’Ecole d’Architecture et d’Urbanisme de Tunis. Les élèves de CM2 et la classe de CM1 en 2011 ont également réalisé de très riches cartes postales sonores.

Un projet soutenu par l’AEFE.